Vivre ensemble

Matinale de Paris: regards croisés sur le chez-soi

9' Temps de lecture

Les matinales de l’Institut du Bien Vieillir Korian ont fait escale  le 23 mars dernier à Paris, à l’Institut Pierre et Marie Curie à Paris  autour de la notion et de la conception d’un « autre chez soi » pour les personnes âgées en posant la question de sa représentation pour chacun d’entre nous.

Le parcours de soin adapté de l’hôpital au «  chez soi »  (SSR, HAD, EHPAD) ainsi que de la mise en place de protocoles thérapeutiques non médicamenteux  pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer étaient au coeur des débats de cet évènement rassemblant experts, résidents, familles, professionnels de santé.

Les tables rondes animées en « regards croisés » ont porté sur :

•  Les résultats du Baromètre européen de l’Institut du Bien Vieillir Korian : la nouvelle génération des seniors ?
•  Concevoir ensemble un nouveau chez-soi ?
•  Décalage des perceptions du chez-soi : regards croisés
•  Porter un autre regard sur le soin : les Thérapies Non Médicamenteuses (TNM)

Serge guérin et Jean-Pierre Aquino, notamment, ont apporté leurs éclairages sur cette notion du chez soi et les changements de paradigmes en terme d’accompagnement, en parallèle avec les travaux menés par l’Institut du Bien Vieillir korian. Monsieur Godard, aidant de son épouse ayant été accompagnée en EHPAD lors de sa fin de vie, témoigne sur l’environnement et rassurant qu’il a connu au sein d’un EHPAD Korian.

Jean-Pierre Aquino, Président du comité Avancée en âge, membre du comité de l’Institut du Bien Vieillir Korian, s’exprime sur la prévention à faire sur le maintien de l’autonomie des personnes âgées au domicile ou dans les lieux de vie comme les EHPADS. Deux transitions ,démographique et épidémiologique méritent de tracer des voix nouvelles, comme l’EHPAD « hors les murs » pour bénéficier de l’expertise des professionnels en EHPAD afin d’établir un lien avec la ville et faciliter l’insertion des personnes qui souhaitent ou nécessite une prise en charge en EHPAD.

Serge Guérin, sociologue, définit le chez-soi comme un endroit où l’on se sent bien et ou l’on est accompagné pour se sentir en sécurité : pouvoir compter sur les autres. Il ne faut pas penser pour les personnes âgées mais leur demander leur avis pour recueillir leurs attentes et leurs besoins, pratiquer de l’empathie bienveillante et construire avec la personne un projet de vie , du chez-soi.

Jean-Michel Godard, aidant de son épouse témoigne sur le placement de son épouse en EHPAD Korian.