Vieillir demain

Programme de l’Institut du Bien Vieillir Korian : cap sur 2017 !

6' Temps de lecture

Sophie Boissard Directrice Générale du groupe Korian présente le programme 2017 de l’Institut du Bien Vieillir Korian en répondant à trois questions :




Au premier semestre 2017, l’Institut publiera notamment les résultats des études suivantes :

Etude LEDEN
Exploration de l’impact d’une activité physique sur les personnes atteintes de pathologies cognitives. Conduite sur un panel de 140 personnes volontaires résidant en maison de retraite, l’étude s’attache à déterminer si l’activité physique est une approche thérapeutique efficace pour prévenir le déclin fonctionnel des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs accueillies en EHPAD.
Partenaires : Gérontopôle de Toulouse (équipe du Professeur Yves ROLLAND) et l’Association Siel Bleu.

Les Bons Mots pour le Dire
Les mots que nous utilisons au quotidien pour parler des résidents, des patients, des professionnels et de nos établissements, doivent faire écho aux aspirations de ces populations. Quels mots utiliser ou ne plus utiliser pour changer le regard sur les personnes âgées ?
185 mots ont été testés par 1000 français de plus de 65 ans et par 277 collaborateurs Korian.
Partenaire : Médiascopie.

Les relations intergénérationnelles en EHPAD
Etude-action sur les conditions du développement du bénévolat et de la solidarité intergénérationnelle en EHPAD. Une phase pilote a été menée sur 2 établissements pour aboutir à l’identification d’outils pour la mise en place de projets fédérateurs et porteurs de sens pour les aînés et les jeunes en soif d’apprendre (donnant/donnant et réciprocité/altérité).
Partenaire : France Bénévolat.



Par ailleurs, l’Institut du Bien Vieillir Korian engagera les travaux de recherche opérationnelle suivants :

L’impact du port d’une tenue civile par les soignants en EHPAD
Quel impact le port d’une tenue a-t-il sur la nature et la qualité des échanges entre les soignants, les résidents et les familles ?
100 résidents de 2 EHPAD (unités Alzheimer) ont été confrontés à deux situations (port d’uniforme ou de blouse vs tenues civiles). Cette étude observationnelle permettra de comparer les deux situations.
Partenaire : Université François Rabelais à Tours.

Kompaï : le robot assistant de la marche
Essais en situation (dans un EHPAD) d’un robot d’aide à la déambulation, d’assistance à la marche ou aux exercices physiques.
Tests d’acceptabilité et d’usages dans un EHPAD avec 10 profils de résidents différents.
Résultats attendus de la première phase test : +2 mois.

Repérage précoce des fragilités en établissement de Soins de Suite et de Réadaptation
Comment profiter d’un séjour en clinique de Soins de suite et Réadaptation pour se questionner sur l’ensemble de son état de santé et repérer des risques d’éventuelles fragilités ou déficiences à partir d’auto-questionnaires. Partenaire : Gérontopôle de Toulouse (équipe du Professeur Yves ROLLAND).

Le bon usage du médicament en EHPAD
Diminuer les interactions médicamenteuses et améliorer les pratiques de prescriptions et notamment des anticholinergiques.
Etude sur un panel de 10 EHPAD.
Résultats attendus : + 9 mois.

Etude sur les indicateurs de « rupture »
Identifier les changements physiques psychiques sociaux et économiques survenant dans les 6 mois avant l’entrée en institution.
Enquête rétrospective menée avec les résidents, les familles et le médecin traitant à compter du début de l’année 2017.
Résultats attendus fin 2017.



En parallèle, l’Institut du Bien Vieillir Korian engage deux études sociétales :

L’une s’attachera au thème de l’utilité
A travers d’une analyse sociologique de la question de l’utilité des aînés dans la société, l’objectif sera de comprendre les ressorts et le mode d’expression de l’utilité, tant par les aînés, qu’à travers les attendus des plus jeunes.

L’autre aura pour objet la fin de vie et la mort
Elle aura pour objectif d’améliorer l’accompagnement de fin de vie grâce à l’apport d’éclairages sociologiques et culturels nouveaux et à une meilleure connaissance des attentes des personnes, des aidants et familles, et des professionnels.


L’Institut du Bien Vieillir Korian organise également des conférences trimestrielles autour de la notion “d’un autre chez soi”. Les intervenants de ces débats publics ouverts à tous, sont des soignants, des psychologues, des professionnels du vieillissement, de l’aide à domicile, des experts, des représentants des usagers et des aidants. L’Institut du Bien Vieillir Korian présente les résultats d’une enquête européenne actualisée sur « les attributs du chez soi ».

– 27 janvier 2017 à Montpellier
– 23 mars 2017 à Paris
– Septembre 2017 à Marseille
– Novembre 2017 à Toulouse